Sélectionner une page

« Je pars ou je reste ? »

Une question que de nombreux domiens ne cessent de se poser à l’approche du BAC. Un stress qui se comprend, car la question engendre de nombreux changements. Partir demande du courage et un investissement financier. Partir, c’est quitter sa famille et sa terre natale. Partir, c’est découvrir une nouvelle culture, mais s’éloigner des siens.

 

Est-il possible de faire autrement, quand partir ne nous enchante guère ? Zoom sur les formations de l’un des départements d’outre-mer, la Martinique.

 

 

Avec ses 4 filières de formations (Arts, Lettres, Langues / Droit, Economie, Gestion  / Sciences Humaines et Sociales / Sciences, Technologies, Santé), le campus de Schoelcher propose un panel de diplômes allant de la licence au Master. De quoi satisfaire les étudiants, et pourtant, ils sont encore nombreux à voyager vers de nouveaux continents (France, Canada, Chine ou Brésil). Simple choix personnel ou manque de structure spécifique ?

 

Nous vous dirons 50/50. Certains enseignements ne sont pas encore (ou très peu) présents, nous pensons à l’audiovisuel, au journalisme, à la comptabilité, au stylisme… Dans ces filières, les étudiants sont obligés de partir dès le départ ou à un moment donné de leur formation.

 

Le constat est là, les nouvelles filières sont encore peu développées… Et cela est bien dommage ! En effet, ce déficit provoque une envolée de matière grise qui ne revient que très tard, voir plus du tout. Pourquoi ? Plusieurs réponses s’offrent à nous :

 

  • Les jeunes souhaitent gagner en expérience avant de retourner au pays
  • Les jeunes ont obtenu un emploi, directement après la fin de leurs études
  • Les jeunes ne trouvent pas d’offres au pays

 

Ce manque est un véritable problème pour l’économie local. On se souvient, en 2015, du dispositif « Migration retour » mis en place par la région Martinique. Le but était de faciliter le retour au pays des jeunes martiniquais vivant en France ou dans le monde ; et ainsi faire relancer l’économie de l’île en utilisant leurs expériences. Pourquoi ? L’ancien président de la région, Serge Letchimy, avait affirmé qu’il y avait une chute démographique en Martinique, et que celle-ci avait perdu en moyenne 4000 habitants.

 

Aujourd’hui, l’université des Antilles a élargi ses diplômes et de nombreux jeunes ont surfé sur ce manque pour mettre en place des formations, le plus souvent courtes, dans le pays. Une très bonne nouvelle pour ceux souhaitant gagner en compétence et expérience, sans devoir faire de longues études.

 

Découvrez ci-dessous une liste des formations disponibles en Martinique.

 

 

Au sein de L’UAG :

 

ARTS – LETTRE – LANGUES

 

  • Licences

– Diplôme de lettres

– Diplôme de lettres et langues cultures régionales (anglais, créole ou espagnol)

 

  • Masters

– Diplôme ALC (Arts, Lettres, Civilisations) : 2 diplômes sont proposés

– Métier de l’enseignement, de l’éducation et de la formation. Diplôme proposé par l’ESEP

 

 

DROIT – ÉCONOMIE – GESTION

 

  • Licences

– Diplôme d’Administration publique

– Diplôme de Droit

– Diplôme d’Economie Gestion

– Diplôme Science Politique

 

  • Licences professionnelles

– Diplôme des Managements des organisations : management de la qualité

 

  • Masters

– Diplôme de droit public – parcours administration publique

– Diplôme d’économie (spécialité 1 ou 2)

– Diplôme de droit privé (ou de droit public)

– Diplôme professionnel droit privé – spécialité banque assurance immobilier

– Diplôme professionnel droit privé – spécialité droit des activités maritimes et portuaires

– Diplôme professionnel droit public – spécialité droit et administration des collectivités territoriales

 

 

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

 

  • Licences

– Diplôme de géographie et aménagement

– Diplôme d’histoire

– Diplôme d’information et communication

– Diplôme des sciences de l’éducation

 

  • Masters

– Diplôme d’apprentissages, formations et insertion

– Diplôme d’histoire : histoire et patrimoine des mondes caribéens et guyanais

– Diplôme de géographie

– Diplôme d’information et communication

– Diplôme d’ingénierie des actions d’insertion et développement local

– Diplôme de l’enseignement, de l’éducation et de la formation – encadrement éducatif

– Diplôme de l’enseignement, de l’éducation et de la formation – pratiques et ingénierie de la formation

 

 

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTÉ

 

  • Licences

– Diplôme d’informatique

– Diplôme de mathématique

– Diplôme de physique-chimie

– Diplôme des sciences de la vie

 

  • Licences professionnelles

– Diplôme des systèmes informatiques et logiciels, traitement de données internet

 

  • Masters

– Diplôme de l’enseignement, de l’éducation et de la formation.

 

 

D’autres diplômes tels que les DUT, DAEU, DU sont proposés au sein de l’université de la Martinique. Nous vous invitons à les découvrir, directement sur leur site internet : ici

 

 

Autres structures de formation :

 

  • LE CNAM : Le Conservatoire National des Arts et Métiers est un établissement supérieur dédié à la formation. Il permet d’acquérir des compétences reconnues et immédiatement valorisables dans le monde du travail. Il est également possible d’accéder à des diplômes supérieurs en cumulant des unités d’enseignements. Le CNAM est affilié au campus de Schoelcher.

Lieu : Schoelcher

 

  • La JMJ FORMATION : Institut de formation spécialisé dans la formation professionnelle pour les adultes (salariés, demandeurs d’emploi, étudiants). Ce centre propose des formations (continues ou en alternance) dans le commerce, la vente, le marketing, la comptabilité, les langues…Ces formations sont courtes (moins d’une semaine) et sont proposées sous forme de stage pratique.

Lieu : Fort-de-France

 

  • IFOCOP : Centre de formation pour les adultes (demandeurs d’emploi), conventionné par le Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. IFOCOP propose des formations courtes dans le marketing, la comptabilité, le management d’hôtel ou de restaurant, la communication, le web, les ressources humaines…

Lieu : Fort-de-France

 

  • Parallel 14 : Organisme de formation continue créé en 2014, Parallel 14 est spécialisé dans le numérique (jeu vidéo et animation 3D). Il vous est proposé des formations en graphisme, photographie, vidéo/audio, 3D et web, d’une durée allant de 3 à 12 jours.

Des ateliers spécialisés sont également proposés (réseaux sociaux, photographie, prise en main d’un reflex, Photoshop) pour les adultes et les enfants âgés de 12 à 17 ans.

Lieu : Le Lamentin

 

  • CAMAS : Groupe français proposant des formations dans l’aéroportuaire. Agent d’escale, agent APMR, agent bagagiste, agent de sécurité, sont des exemples de métier que vous apprendrez. Toutes les formations ne sont pas dispensées dans le centre de Martinique. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site de la CAMAS.

Lieu : Le Lamentin

 

  • EGC : Centre de formation spécialisé dans le management, le marketing, le commerce et le commerce international et gestion. l’Ecole de Gestion et de Commerce propose des formations longues et courtes.

 

Formations Longues :

  • Diplôme de « Bachelor EGC » (gestion et management de l’entreprise)
  • Formation de chef de projet en « marketing internet et conception de site »
  • Master 1 en Management (partenariat avec l’IAE de Bordeaux)
  • Master 2 « Science de gestion » (partenariat avec l’IAE de Bordeaux)

 

Formations courtes :

  • Entrepreneuriat
  • Management des ressources humaines
  • Comptabilité
  • Finance d’entreprise et gouvernance
  • Contrôle de gestion

Lieu : Schoelcher

  • CCI Formation : la CCI Martinique propose des formations diplômantes dans l’administration, le management, la gestion, le commerce, le commerce international, les ressources humaines, la vente. Elles sont destinées aux demandeurs d’emploi, aux salariés, cadres et dirigeants.

Il est également possible d’y préparer l’examen du TOEFL et de « certifications éditeurs ».

Lieu : Schoelcher

 

 

D’autres centres de formation en Martinique existent, n’hésitez pas à vous renseigner sur internet ou auprès des services compétents.

 

En conclusion,

Nos diverses recherches nous ont permis de voir qu’il existait énormément de formations courtes dans les domaines tels que le web, le numérique, etc.

Même si certains jeunes souhaitent privilégier l’expérience au diplôme, d’autres sont encore attirés par le cursus habituel, avec des formations de type Licence et/ou Master. Mais celles-ci ne sont encore que peu développées et les métiers émergents (commerce, numérique, finance, informatique…) pointent difficilement leur nez, dans le paysage martiniquais.

 

Ce bémol devrait être rectifié au plus vite…

Si le département ne souhaite pas voir disparaître ses meilleurs talents, il faudra investir pour la jeunesse !

Share This

Découvrez la toute

nouvelle collection

pour apprendre

en s'amusant !