Sélectionner une page

Située au sud de la Martinique, cette commune est célèbre pour son Rocher y faisant face, le Rocher du Diamant. Petite ville de 6300 habitants, le Diamant est vue comme une jolie commune pleine de tranquillité et de charme. Mais est-ce vraiment le cas ? Partons à la découverte de la ville des touristes. 

 

Longue de 27 km2, avec une des plus grandes plages de la Martinique, la commune du Diamant est très appréciée des touristes et nouveaux venus. Véritable paysage de carte postale, la proximité entre la mer et la montagne (Le Morne Larcher, plus haute montage du sud – 478 m d’altitude) en font un endroit magnifique où l’on rêverait d’habiter !

 

Simple rêve ou pouvons-nous en faire une réalité ?

 

À vous de voir…Mais le paradis se mérite ! Si vous aimez dépenser pour avoir un toit…Cet endroit est pour vous. Le mètre carré vaut cher dans ce petit coin de la Martinique. Est-ce dû à la forte demande locative ou d’achat ? Dans tout les cas, sachez que la taxe d’habitation a incroyablement augmenté entre 2000 et 2014, mais elle reste légèrement moins élevée que dans les communes voisines…Pour l’instant dites-vous ? Nous verrons bien.

 

D’autres problèmes sont à noter dans ce paradis, les impôts locaux…Grosse injustice pour les diamentinois trouvant que le niveau global des impôts est beaucoup trop élevé. Mais ce n’est pas tout, le prix du carburant, le manque de transport en commun sont des soucis que la population souhaite régler. Un comité citoyen de la ville a été créé et se mobilisera dans les jours à venir pour se faire entendre.

Ce comité défend également les contribuables de la commune dans l’affaire opposant la ville et la société COFIC. Pour faire court, selon la Famille Galet de Saint Aurin, la commune du Diamant leur serait redevable d’un terrain et demande une indemnité d’expropriation de 1 300 000 euros. Un montant exorbitant qui met en déficit la mairie et qui effraie la population. C’est pour cela que le 29 Octobre 2017, le comité décida de déambuler dans les différents quartiers de la ville pour mobiliser un maximum de personne.

 

Tout n’est pas rose dans la commune du Diamant… Et malgré des comptes dans le rouge pour la mairie, celle-ci essaie d’offrir un cadre de vie acceptable à sa population. Est-ce suffisant ?

Comme la majorité des endroits de l’île, le chômage est un problème (en particulier pour les femmes). Même si son taux a légèrement diminué en 3 ans, nous remarquons que les personnes inactives sont toujours aussi nombreuses ! Cela est-il dû à un manque d’emploi ? Peut-être, peut-être pas…Mais dans tous les cas, ceux qui en pâtissent sont les jeunes âgés entre 15 et 25 ans. Des jeunes toujours plus nombreux au fil des années, et qui par désespoir peuvent commettre le pire.

Nos recherches nous ont montré que la délinquance (violences, vols, dégradations, délits) est encore présente, mais elle est moins importante que sur le reste de l’île. Un bon point qui devrait continuer de s’améliorer, nous l’espérons !

 

De plus et comparé à la France, les cadres et professions intermédiaires ont des salaires forts intéressants (entre 2500€ et 4500€). Les employés et ouvriers qualifiés ne sont pas en reste (salaire moyen de 1500€). Des salaires qui évoluent au fil des années, peut-être pour compenser le coût de la vie qui, lui aussi, devient de plus en plus cher !

 

Malgré certains bémols, le Diamant reste une très belle commune qui plait et présente un cadre de vie agréable. Le nombre d’espaces verts, la propreté des rues, l’absence de pollution et le taux de délinquance moins élevé que les communes voisines, font de cette ville un endroit attrayant. Coin touristique, le Diamant mise son économie sur cela ; d’où son intérêt de faire de la ville un véritable (attrape-touristes) paradis.

Nous terminerons cette article avec les divers lieux à découvrir au Diamant. Des trésors que la nature et l’histoire ont gracieusement laissé.

 

Les plages

 

4 magnifiques plages ornent la commune du Diamant, méfiez-vous des apparences…Plages splendides mais dangereuses. Une fois les pieds dans l’eau, il faut rester vigilant ! La baignade est toujours dangereuse et fait régulièrement des victimes. Respectez les consignes, quand vous les verrez.

 

La plage principal du diamant : Située au pied du bourg du Diamant, c’est la plus grande plage  de la Martinique. Paradis des amoureux des vagues et des marcheurs, on y découvre un magnifique paysage, qui une fois le bourg du Diamant dépassé devient un peu plus sauvage et offre calme, ombre et tranquillité.

 

 

 

La plage de l’Anse Cafard : cette plage débute là où la plage du Diamant s’arrête. Située au pied du Morne Larcher, elle offre une magnifique vue sur le Rocher du Diamant. Plage de sable blanc, de nombreux bars et restaurants y sont installés.

 

 

 

 

Les plages de la Pointe Chery : Située sur la Pointe Chery, vous pouvez y accéder à pied en empruntant un chemin juste derrière l’ancien hôtel du Diamond Rock. Ces plages sont peu visitées car de nombreux locaux pensent qu’elles sont réservées aux clients des hôtels alentours, alors que pas du tout !

 

 

 

La plage O’Mullane : plage la plus éloignée du centre-ville du Diamant, plage calme et désertée, elle est située au fond d’une grande baie. Il est rare d’y voir des vagues et très peu d’individus s’y baignent, dû à la teinte de l’eau. Pourtant la baignade y est autorisée !

À 500 mètres derrière la plage, vous trouverez une mangrove…À découvrir !

Randonnée et nature

Vous aimez la nature et la randonnée, découvrez cette liste :

Le Rocher du Diamant : Véritable attrait touristique, le Rocher du Diamant est une figure rayonnante et emblématique de la Martinique. Ancien volcan éteint, large de 300 m de diamètre et haut de 175 m avec une superficie de 4,5 hectares, fait de cet endroit un lieu protégé. Le Rocher du Diamant possède une faune et une flore riches et fragiles (oiseaux, serpents, poissons…). Il est impossible d’y accoster, mais la plongée y est autorisée. Des merveilles vous y attendent !

Le Morne Larcher : La célèbre « Femme couchée » est en vérité un ancien volcan inactif qui domine le Diamant. Avec ses 477 m d’altitude, les plus courageux pourront s’essayer à la randonnée, alors que d’autres opteront pour le survol en hélicoptère ou en parapente. Faites votre choix et profitez du moment !

 

 

 

Le Morne Pavillon : 378 m de hauteur, ce morne domine l’arrière du bourg du Diamant. Pour y accéder vous avez le choix entre la randonnée ou le trajet en voiture, et l’arrivée au sommet vous coupera le souffle ! Vous pourrez profiter d’une magnifique vue sur la baie du Diamant, sur le Morne Larcher et sur le Rocher du Diamant.

 

Visites

Touristes ou locaux souhaitant découvrir ou redécouvrir cette commune, voici une liste des lieux à voir :

Le bourg du Diamant : Une église, une place centrale plantée de palmier et une magnifique jetée, un petit bourg pour une grande commune. C’est agréable de s’y promener et il y a plusieurs petits lieux à découvrir : Le rond-point du nègre marron et sa statue, les ruines d’une ancienne sucrière, la place principale (l’église Saint-Thomas, la mairie, le musée du Diamant, la jetée), le marché, les petites maisons typiquement créoles, le cimetière.

 

 

La maison du Gaoulé : Amateurs de vieilles pierres, vous serez ravis ! Classée monument historique en 1988, elle fut construite au 16e siècle. Habitation O’Mullane ou « Maison du Gaoulé », célèbre pour avoir été le lieu de séquestration du gouverneur et de son intendant de l’époque, elle est aujourd’hui un lieu privé. Il n’est pas possible de la visiter, mis à part l’extérieur.

 

 

 

La maison du bagnard : Maisonnette de 2.20 m de coté, elle a appartenu à Médard Aribot (1901-1973), ancien bagnard. Il a quitté la Guyane, après la fermeture du bagne pour s’installer en Martinique. Construite au début des années 60 par son propriétaire, il y habita pendant 13 ans. Cette maison témoigne des talents artistiques des bagnards de l’époque et est actuellement en visite libre (et gratuite).

 

 

 

Le mémorial de l’Anse Caffard: Magnifiques sculptures réalisées par l’artiste Laurent Valère, elles symbolisent l’incident tragique de 1830, dont 86 esclaves réussirent à survivre sur 300. Vous pouvez y découvrir 15 statues de 4 tonnes tournées vers le Cap 110.

 

 

 

 

Le musée Muséographique de Bernard David : Ce musée retrace l’histoire de la commune du Diamant, à travers la collection de cet ancien prête (objets archéologiques et fonds documentaires), qu’il offrit généreusement à la ville.

 

 

 

 

Le musée du coquillage et de la mer : Musée privée ayant une collection de plus de 4000 coquillages du monde entier regroupés en plus de 200 espèces, sur 150 m2 d’exposition.

 

Sport et activités

Les amoureux du sport découvriront de nombreuses activités sympathiques : plongée en bouteille, équitation, vol en parapente, surf, tennis et terrain de Golf. Il y a à faire au Diamant, des pancartes vous indiqueront où vous pouvez exercer ces diverses activités, mais n’hésitez pas à vous renseigner auprès des habitants qui seront ravis de vous aider.

Share This

Découvrez la toute

nouvelle collection

pour apprendre

en s'amusant !